A propos

Le Centre psychanalytique de consultation et de traitement à Antibes

13 avenue Niquet, 06600 Antibes.
06 98 26 35 99

Le CPCT d’Antibes a été  inauguré début 2007. Il reçoit en priorité des adolescents en souffrance psychique ainsi que leur entourage – un parent,  parfois un éducateur ou un enseignant. Il  a des liens étroits avec les collèges et lycées ainsi qu’avec les médecins de ville, l’hôpital et les services sociaux. Il est membre du  Réseau santé précarité de la ville.

Le CPCT  propose des consultations gratuites et anonymes, sur une durée limitée à 4 mois,  consultations ponctuelles  ou traitement court. Il  n’engage que des traitements par la parole et  ne pose aucun acte à caractère médical.

Il vise à construire une  solution à un problème précis que le consultant définit avec son patient au cours des premiers entretiens. L’objectif est aussi d’amener à plus de responsabilité, de favoriser la  construction de l’identité de l’adolescent ou de permettre à un parent de traiter son  désarroi.

Les consultations sont assurées   par une équipe de consultants exerçant bénévolement, tous  psychiatres ou psychologues cliniciens, ayant de surcroît une formation psychanalytique personnelle.

Les consultations et traitements conduits au CPCT font l’objet de supervisions par des pairs et de réunions d’équipe visant à l’élaboration théorique de notre pratique.

Outre les consultations, le CPCT intervient sur des actions de prévention et de formation : actions avec le lycée Audiberti, sessions sur « La prévention des conduites  suicidaires », «La dépression de l’adolescent », « Les conduites à risques », « Le désarroi des parents », « L’influence d’internet sur les adolescents » .

Le CPCT a été crée sous les auspices de l’Ecole de la Cause Freudienne, association  de psychanalystes  reconnue d’utilité publique. Notre référence est un premier  CPCT ouvert en 2003  à Paris. Celui d’Antibes a été le second crée en France.
Le CPCT – Antibes fonctionne essentiellement grâce à une subvention de la Ville d’Antibes – Juan Les Pins pour le loyer du local, et à des dons d’associations amies ou de particuliers (Association des amis du CPCT).

de façon beaucoup plus aléatoire de la CAF, du Conseil Régional PACA (pour les actions de prévention) et de la Caisse d’Epargne (pour le matériel informatique). Les subventions restent modiques et ne permettent pas en particulier d’employer une secrétaire, Le seul poste salarié du CPCT est celui de secrétaire, qui est également psychologue clinicien,  et est employé à tiers –temps.

Les résultats thérapeutiques obtenus font l’objet de colloques ouverts au public; « Adolescence, éveil ou réveil » (2007), « Spécificités et limites de la pratique analytique dans un CPCT » (2008)  en présence de psychanalystes des CPCT de Bruxelles et  Rennes. « Je viens pour mon fils, Des parents face à l’éveil de l’adolescence » (2010) pour  témoigner de la place croissante prise par les  consultations d’un parent, « La psychanalyse appliquée aux adolescents-Comment opère le CPCT » ? (2011), « Adolescence et passages à l’acte » (2012), « Avec les ados…quand le temps presse -Clinique de la hâte au CPCT » (2013), « L’ado branché – débranché -Tous addicts ? » (2015).
.

Directeur : Franck ROLLIER

Président : Rémy BAUP

Vice Président : Philippe DE GEORGES 

Secrétaire : Chantal BONNEAU  

Trésorier : François BONY

13 avenue Niquet  06600 Antibes /06 98 26 35 99 / cpctantibes@gmail.com

Défense de l'hôpital public |
Assurance Santé |
detoxclub |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faire du bien aux gens
| Un Espoir pour DAVID... Dev...
| Psychothérapeute PAU